Qu'est ce que la communication animale ?

Communiquer, c’est donner et recevoir, c’est se mettre alternativement en émission et en réception.
Trop souvent, nous nous limitons dans nos échanges avec les animaux car nous acceptons la croyance qu’ils ne peuvent pas nous entendre, qu’il y a un fossé entre nos deux mondes.

La communication intuitive ou animale n’est pas un don mais une ouverture de coeur, une faculté oubliée par l’Homme qui a cru pouvoir remplacer toute forme de communication non verbale par la parole et décidé que ce privilège lui permettait de se placer « au-dessus » de toute autre forme de vie sur notre planète.
Nous avons tous en nous cette faculté de « parler » avec les animaux : tout le monde sait écrire, cependant tout le monde ne devient pas romancier…
Nous avons juste mis de côté cette forme de langage durant très longtemps.
Car il s’agit bien réellement d’une langue que le communicateur animalier traduit, il n’est que le messager entre l’animal et son propriétaire.
Cette forme de langage passe par des ondes émises par le cerveau sur certaines fréquences : avec une radio, nous pouvons tous écouter une station de notre choix en nous mettant sur la bonne fréquence (d’où également l’importance de connaître le nom et l’aspect de l’animal avec lequel on souhaite communiquer, cela permet d’entrer en contact avec le bon Médor », celui de X et pas celui du voisin), nous ne voyons pas par où passe le son, et pourtant nous l’entendons sans connaître tous les détails d’une telle technicité.

Ce n’est pas de la voyance, simplement une finesse exacerbée des sens.

 

LA COMMUNICATION ANIMALE PEUT AIDER A :

  •  Mieux comprendre votre animal et améliorer son bien être,
  •  Trouver des éléments concrets de réponse à des problèmes de santé (décryptage des symptômes, conseils d'orientation vers des thérapeutes),
  •  Comprendre et résoudre des problèmes de comportement,
  •  Obtenir des informations sur le passé de l’animal (lorsqu’il a eu d’autres maîtres par exemple),
  •  Préparer un animal à un changement : déménagement, arrivée d'un autre animal dans le foyer, vacances, ...
  •  Connaître la façon dont nos animaux perçoivent les personnes qui les entourent (les différents cavaliers d’un même cheval par exemple),
  •  Prendre la décision d’euthanasier ou stériliser son animal, …
  •  Entrer en contact avec un animal décédé,

COMMENT SE DEROULE UNE COMMUNICATION ?

 

Je prends le temps de me connecter dans le calme avec l’animal et je lui demande s’il est d’accord pour dialoguer avec moi.

Ensuite, cela dépend de l’animal : comme les humains, certains sont plus bavards que d’autres.
Il me faut parfois du temps ou plusieurs séances avant qu’un animal n’accepte de se livrer et je ressens souvent son étonnement ou son soulagement d’être enfin « entendu ».
Il s’ensuit une sorte d’investigation avec un jeu de questions/réponses : Tu as mal ? Où as-tu mal ?
Sais-tu pourquoi tu as mal, l’origine vient-elle de toi ou de ton entourage ?, …
Fréquemment, lorsque je communique avec des animaux qui souffrent, j’ai un « focus » sur la zone qui leur pose problème.
Il m’arrive aussi de voir l’animal tournant la tête vers la zone où il a mal.
Je peux aussi sentir physiquement l’endroit douloureux ou avoir les mêmes sensations physiques que l’animal.
Par exemple, un animal peut me faire sentir sa douleur au niveau des oreilles en secouant la tête et en me faisant entendre des sortes de crissements comme s’ils étaient réels.

La plupart du temps je perçois des images accompagnées de mots ou de pensées, parfois des émotions.

Lorsqu’un animal m’indique qu’il souhaiterait qu’on lui donne une plante par exemple, je me renseigne pour connaître le champ d’application de cette plante, dans quels cas la donner et à quelle dose.

Je précise que la communication animale ne doit en aucun cas se substituer aux diagnostics vétérinaires pratiqués par des Docteurs diplômés mais elle peut permettre de donner des informations
sur les origines possibles des pathologies (génétique, psychosomatique, etc….)

Lorsque j’estime avoir suffisamment d’informations à transmettre au propriétaire, je demande à l’animal s’il a quelque chose à ajouter ou un message à transmettre puis je lui dis « au revoir ».
Je contacte ensuite le propriétaire afin de lui faire part des informations que j’ai obtenues, discuter avec lui des solutions et vérifier les données qui peuvent l’être.